FLOWING LIGHT

flowing-light-cover.png

Entre ambiant organique, house stellaire et techno stridente pour un album sans frontières, le talent et l’engagement comme seules lignes directrices. Le regard tourné dans toutes les directions et les sens en alerte, soyez prêts. Un album unique de treize tracks originales composées par autant d’artistes engagés de renom : Antigone, Aurèle, Benales & Another pixel, Dj Declerk, Epsilove, HBT, Kassem Mosse, Myako, Zadig & SKNDR, Simo Cell, Voiski 

L’album est disponible à la vente au format digital sur Bandcamp. L’intégralité des bénéfices des ventes de l’album sera reversée aux associations engagées auprès des exilé.e.s et soutenues par Les Éveillés.

Le premier opus des Eveillés Records est disponible !

antigone.jpg

Antigone|ONOMATOPEIA

« La situation actuelle de pandémie m’a poussé à créer un morceau qui transporte à l’écoute et qui permet de voyager. Des nappes douces et colorées, des textures envoutantes et transcendantales. Je me suis inspiré notamment de la BO d’Annihilation, un de mes coups de coeur pendant ce confinement. »

Aurèle|PROJECT TAP

En quelques notes acides qui ricochent d’énergie et envahissent l’espace en moins de deux, Aurèle nous prend au sein de ses imparables filets électroniques. L’entropie musicale prend alors le dessus et transforme le tout en réjouissante fête cathartique.

aurele.jpg
benales.jpg

Benales & Another Pixel|FORTO DE ANIMO

« L’aide des Éveillés pour l’énergie la plus originelle de l’Humain, la force de survie, nous a conduits à créer un titre minimaliste dans ses composantes et à l’énergie rythmique nerveuse et tribale. Ce Forto de Animo a été enregistré en une prise live en utilisant des séquenceurs analogiques et en jonglant avec les pistes à la volée. Notre amour pour le DJing explique sans doute notre approche très spontanée du jeu musical porté par le feeling sur l’instant. »

DJ Declerk|T3B

Une atmosphère rétro-futuriste se dégage des beats et des vagues des synthés de Declerck. Des percussions saccadées nous entraînent dans un Londres brumeux. Sa source d’inspiration ? Ses trajets en Tramway, le T3b de Porte de Saint-Ouen à Porte de Pantin où des milliers d’exilé.e.s tentent de survivre.

dj-declerck.jpg
epsilove.jpg

Epsilove|LE PREMIER MOUVEMENT DU MONDE

Le Premier mouvement du monde est né « d’une émotion qui résonne [...] et ce texte utilisé pour la compilation, composé comme une fenêtre sur une discussion intérieure, dont les différents protagonistes sont le sentiment d’isolement, d’impuissance, d’espoir et d’universalité. C’est cette collaboration qui m’a permis de le comprendre de cette façon-là, je crois. »

hbt.jpg

HBT|CHAVIREE PATERN

« Les témoignages de rescapés de naufrages en Méditerranée, et l’essai “Les Naufragés” par Etienne Dubuis (éd. Karthala) m’ont laissé de vives émotions, mais aussi une impression : celle que les valeurs de nos sociétés occidentales font naufrage autant que ces bateaux en méditerranée. J’ai repris une piste musicale entamée il y a quelques années : une piste de synthé qui joue à la fois un kick sur une rythmique instable et un feedback résonant qui ressemble à une mélodie maladroite de pipeau ou autre flûte. Il y a, à la fois, quelque chose de ridicule, instable, mais aussi tragique, pour moi une illustration de cette trahison dont nous sommes collectivement complices. »

Kassem Mosse|FARLIGHT POINT VIEW

La house lumineuse et exigeante du producteur allemand simplifie les codes du genre et n’en garde que l’essentiel. Entre ses doigts, des synthés minimalistes et une boite à rythme suffisent à affirmer l’élégance des productions de Kassem Mosse.

kassem-mose_edited.jpg
myako_edited.jpg

Myako|HYSOPE

« Quand j’ai rencontré Les Éveillés, ils m’ont raconté la dernière opération en date pour chasser les migrants de La Chapelle. Des CRS étaient côté 18ème et côté 19ème, avec pour ordre des préfets et des maires des arrondissements, d’empêcher la réinstallation des migrants sur leurs territoires. Ils étaient coincés et, finalement, on les obligeait à sortir de la ville et à s’installer plus loin, pour les rendre encore plus invisibles. Ça m’a évoqué le mouvement constant dans lequel ils sont, l’instabilité, dans leur pays mais aussi ici, le fait de rester sous tension et d’être tout le temps en déplacement, passer d’un côté à l’autre sans jamais être au bon endroit. Il y a une forme d’écho infini dans le morceau, un jeu de panoramique constant dans la construction. Les mouvements des sons discrets font référence à ce mouvement des migrants sous silence, qui se déplacent de gauche à droite. Une autre inspiration, c’est ce poème de Luc Ferrari tiré de ses mémoires, que je lisais lors de la composition du track. Il parle de détresse, d’attente, du désespoir de l’errance, et de remèdes à y apporter, peut être un baiser, un moment de douceur. »

Peder Mannerfelt|BRAIN

Une nouvelle musique de Peder Mannerfelt représente toujours une plongée vers l’inconnu, tant la liberté de l’artiste suédois à suivre ses aspirations est grande. Un inconnu possiblement déroutant mais toujours jouissif et génial. Brain, voyage à l’atmosphère sombre et troublante, ne déroge pas à la règle.

peder-mannerfelt_edited.jpg
simo-cell.jpg

Simo Cell|A COUPLE OF THINGS

Avec A Couple of Things, le jeune producteur parisien continue d’explorer sa technique . Le rythme est saccadé par des kicks froids et sauvages alors qu’une mélodie lancinante s’élève sensiblement. La tension s’accroît irrésistiblement alors que Simo Cell mixe avec finesse beats, drums, sons ambiants et végétaux. Ses sources d’inspiration ? « Le peuple invisible que l’océan abrite ; le plancton. »

Voiski|CONTEXT BAHAMA

Context Bahama est « un morceau assez linéaire qui suit une trajectoire légèrement ascendante. Dans le style, il est assez proche de Robert Hood et de la techno américaine répétitive. Un track pour dancefloor perdus doublé d’une onde colorée qui va et vient. »

voiski_edited.jpg

Radiant Coda (Zadig & SKNDR)|SATELLITES OF THE AFTERWORLD

radian-coda_edited.jpg

Quelques minutes sont nécessaires pour acclimater son oreille à l’intensité des sonorités industrielles et à la richesse des textures. Le duo nous agite les cinq premières minutes avant de nous transporter dans un univers cinématographique. « Notre morceau pour la compilation est issu d’une improvisation d’octobre 2017. On était en residence en Tunisie et on essayait des choses sans se concerter, on enclenchait l’enregistrement et on se lançait. Quand il a été question de proposer un morceau pour la compilation des Éveillés, on a commencé un morceau et pendant qu’on produisait à distance, on est retombés sur ce jam et on a finalement opté pour un travail d’édition et d’arrangement à partir de l’improvisation initiale. Plutôt que de s’envoyer des parties et de composer à partir de là, on a préféré privilégier une matière qu’on avait sculpté en temps réel, entre nous et sans influences exogènes. »

La création du label Les Éveillés Records vise à récolter des fonds grâce à la diffusion du travail d’artistes de renom, mobilisés pour la cause des exilé.e.s et engagé.e.s aux côtés des Éveillés depuis la naissance du collectif en 2016.

123983860_720758265201278_74793664556364

UN LABEL DE MUSIQUE INDÉPENDANT ET ENGAGÉ

Les Éveillés Records est un label de musique électronique indépendant, associatif et engagé. Il est né de la volonté du collectif Les Éveillés de poursuivre et développer son action de soutien aux exilé.e.s. à travers de nouveaux leviers.

Grâce aux contributions d’artistes qui jouent bénévolement, Les Éveillés Records produit des compilations qui réunissent un ensemble de talents engagés.

L’ensemble des recettes récoltées est ensuite reversé de façon transparente aux associations.